L’Arbre du square Viviani

1-accents-tetus-bull1trim15
2-accents-tetus-bull1trim15
3-accents-tetus-bull1trim15

Publié dans .adultes, Uncategorized | Tagué ,

Insomnie en banlieue

insomnie page 1
insomnie page 2

Publié dans .adultes, I : Idées à Italienne, Uncategorized | Tagué ,

Une odeur de théâtre

Texte paru au 3ème trimestre 2014 dans le bulletin de la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil http://www.srhm.frAT page 29

Odeur-theâtre2

Publié dans .adultes, O : Orange à Overstay | Tagué , ,

Aux Murs à Pêches

Sonnet paru au 2ème trimestre 2014 dans le bulletin de la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil http://www.srhm.frimage001

srhm-logo2cm300dpi

Image | Publié le par | Tagué , , , , ,

Pas tout sur Les lutins

Lutin assassin

(Extrait du dictionnaire des lutins)

 

 Les lutins sont petits car ils ne mangent pas d’aliments dépassant 5 millimètres.

 

Les lutins sont peu nombreux car le père noël les mange (c’est pour ça qu’il est gros).

 

– L  es lutins, c’est comment ?

– U  n lutin n’obéit qu’aux ordres du père noël

– T  ‘as de la chance d’en avoir vu un !

– I  l a même une carte d’identité !

– N  e me mens-tu pas ?

 

Les lutins rêvent ou plutôt cauchemardent chaque nuit de la même chose : il pensent à cette nuit, la nuit de noël, et ils ont peur, peur d’oublier un enfant.

 

Les lutins n’ont pas la vie facile, en réalité ce sont eux qui font tout à la place du père noël et c’est lui qui s’en attribue tout le mérite.

 

Le DVD préféré des lutins est
Le père noël est une ordure.

 

Il existe des lutins qui veulent assassiner le père noël pour prendre sa place.

Attention ! Un lutin assassin est peut-être derrière vous !

Lutin assassin 

(…)

Par Kai, Mister Adrien, Nilokine et Ulussius 

Publié dans .enfants, L : Loup à lutins | Tagué ,

Quand la mer monte

Elle contemplait son chiard
Jusqu’à en avoir la nausée
On va se le faire ce voyage qui à Bécon les Bruyères
ou Knokke-le-Zoute
Elle éructa Berck, on ne sut pourquoi
Berck beurk où voulait-elle en venir
Son chiard dans sa poussette faisait des areu areu
Berk elle recommença à éructer
Je prends le train et je verrai bien
Un oeil vague à son chiard
Et la voilà dans ses rêveries
Le train arrive où je vous le donne en mille à Berck, chouette se dit-elle la mer monte pour le quart d’heure, cela roulait mal avec la poussette elle l’a pris dans ses bras sans bécot et le posa délicatement sur le sable mouillé il était un peu plus de six heures l’angélus venait de tinter. Elle ne se retournera sur ce petit tas ridicule. La mer monte. Areu Areu Berck que lui répond l’autre. Adieu veau vache couvée. Plus de trace de la poupette la mer monte. Elle reprit le train sans autre forme de procès elle était seule et libre, elle avait seulement offert comme linceul, cette mer qui monte et qui descend.

Alberte

C’est la moutarde qui me monte au nez
Depuis ce jour-là quand la mer monte j’ai honte
Toute ressemblance avec un fait d’hiver ne serait que fortuite

 

Publié dans .adultes, M : Marché à Mouton | Tagué , , ,

Ces objets que l’on attrape par nos désirs cachés

Textes parus au 4ème trimestre 2013 dans le bulletin de la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil http://www.srhm.fr
txt-richard1
txt-richard2

Image | Publié le par | Tagué , , , ,

Les haïkus d’un soir au jardin-Ecole…

haikus1
haikus2
haikus3
haikus4
Haïkus parus au 3ème trimestre 2013 dans le bulletin de la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil http://www.srhm.fr

Publié dans .adultes, H : Haïkus à hôtel | Tagué , , ,

The overstay (*)

Arrivé quasi nu dans cette contrée exotique
Les bagages perdus lors d’une improbable correspondance
Me suis retrouvé perdu au sud de nulle part
Sûr d’en repartir dans le plus simple appareil

Ces indigènes taciturnes n’ayant que peu d’attention,
Occupés qu’ils l’étaient dans leurs rites barbares
Par ennui, par jeu, j’ai joué avec eux
Rêvant d’hier en épinglant mes clichés aux murs

Dans un monde impossible, comique et blafard
Nous étions des ours terrifiés dans un zoo dévasté
Regardant les lumières incessantes des sorties de secours

Après les sourires contraints du médecin et de ses forceps
Je partirai enfin sur une belle image de calme et de rire
Ah! Mon joyeux croque-mort rêvant de son petit chèque…

Tieb

(*) The overstay : dépassement de séjour

Publié dans .adultes, O : Orange à Overstay | Tagué

Naître à l’orange

Nouvelle parue au 2ème trimestre 2013 dans le bulletin de la Société Régionale d’Horticulture de Montreuil http://www.srhm.fr

naitre à l'orange 1

naitre à l'orange 2naitre à l'orange 3

Publié dans .adultes, O : Orange à Overstay